A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

16 juillet 2009

Tartelettes de rougets aux oignons confits et tapenade maison

P7093447

Voici l'un des autres plats que j'ai préparé avec Véronique. Elle avait appris la recette dans un cours de cuisine et voulait la refaire à la maison. Si comme ici, on ne fait pas la pâte feuilletée, c'est assez simple à préparer.

Il vous faut (pour 6 personnes)

une plaque de pâte feuilletée
12 filets de rougets
5 gros oignons
50 g de beurre
30 olives noires (dénoyautées si possible)
5 filets d'anchois
des herbes hachées (thym, origan, romarin)
6 capres
un filet d'huile d'olive
1 filet de jus de citron
1 filet de vinaigre balsamique
Sel, poivre

du mesclun (ou de la roquette) et du vinaigre balsamique réduit au sirop

Eplucher et émincer les oignons. Les faire revenir dans le beurre jusqu'à ce qu'ils soient bien confits.

Hacher les olives, les capres, les herbes. Ajouter l'huile d'olive, le jus de citron et le vinaigre balsamique.

Préchauffer le four à 180°.

Faire cuire la plaque de pâte 12-15 mn. Puis la découper en rectangles.

Faire revenir les filets de rougets côté peau dans de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils blanchissent sur le côté. Les retourner et couper le feu.

Répartir la salade dans les assiettes. Poser les rectangles de pâte. Les recouvrir d'oignons confits. Puis poser les filets de rougets, la tapenade. Et du basilic, si vous avez (nous, on a mis du romarin).

Laisser couler un filet de balsamique autour de l'assiette. Servir.

vielhJ'avais amené un Lo Vielh 2003 du Clos de Gravillas. Ca tombait bien. Véronique m'avait dit que son mari n'aimait pas trop les vins à base de Carignan. Ca tombe bien, c'est un 100% carignan ;o) Je l'avais carafé environ deux heures et servi à l'aveugle. Sa robe était sombre et peu évoluée. Son nez était sur les fruits compotés, le schiste, la fumée, la garrigue. La bouche était plutôt ample douce, sans aspérité, mais avec une belle minéralité. Bref un beau vin qui n'a pas fait de tort aux rougets et qui a plus à Didier ... qui ne demandait qu'à trouver un carignan qui lui plaise. Comme quoi, les petits rendements et les vignes centenaires, ça fait des miracles !



Commentaires sur Tartelettes de rougets aux oignons confits et tapenade maison

    quelle bonne idée avec le rouget j'adore ce poisson !

    Posté par lili, 16 juillet 2009 à 16:23 | | Répondre
  • précisions du non cuisinier du dimanche

    Voilà juste 2 3 petites remarques/précisions vue que nous ne sommes pas tous des "homos-cuisinérus".

    Donc !

    Pour la patte, je pense qu'il ne faut pas la laisser trop longtemps, ces ptites bétes ça cuit vite et quand c'est trop cuit ben ça perd franchement de son intéret (d'après moi, et je ne parle pas de l'avoir faite grillée hein); sinon, ne pas hésiter à mettre 2 bons filets par "tartelettes", il y a pas mal de saveurs sur les tartelette et le gout du poisson (même si quand même assez "prononcé" se noit facilement, d'ailleurs si le chef a une astuce pour relever le gout du poisson :p Et enfin, pour le vin, je lis souvent les recettes et les vins proposés sont, c'est une bonne chose (!), originaux mais indubitablement assez "rares" (je cherche encore du beaujolais sans souffre avec le "Allez courage" de mon caviste local ^^ ), bref, je n'ai pas trouvé le vin proposé mais je l'ai remplacé par un val de loire (st nicolas de bourgueil) qui ma foi a fait pas mal son office...

    Bref, recette délicieuse, la tapenade (recette béte comme choux) est vraiment excellente avec le rouget (je n'ai pas mis trop d'anchois par contre)

    Merci encore,
    Thomas.

    Posté par Thomas, 31 juillet 2009 à 12:20 | | Répondre
Nouveau commentaire